[Tribune Libre] « Laïcité, le cœur battant de la République. » Par C.Thizy

Tribune libre – « Laïcité, le cœur battant de la République. » Par C.Thizy

22/12/2017

La bougie du 112e anniversaire « officiel » de la laïcité a été soufflée il y a quelques jours. Et pourtant… Écran de fumée mémoriel ou véritable attachement de nos représentants à l’un des principes fondateurs de la République ?
À la lumière de l’actualité, un doute persiste affreusement. La création d’un « dialogue interconfessionnel » sous l’égide du ministre (d’État) de l’Intérieur, ou encore les dispositions de l’article 38 du projet de loi « pour un État au service d’une société de confiance » (autorisation de subventions de l’État à des associations cultuelles !), suscitent de vives et légitimes inquiétudes.

Lire la suite

[Communiqué de presse] Crèches dans les mairies : le Conseil d’Etat va t-il bafouer la laïcité ?

[Communiqué de presse]

Crèches dans les mairies : le Conseil d’Etat va-t-il bafouer la laïcité ?

En octobre 2015, la cour administrative d’appel de Paris avait ainsi imposé à la mairie de Melun le retrait de la crèche installée dans son enceinte, lorsque son homologue nantaise avait opté pour le maintien d’une crèche similaire. Ce vendredi 21 octobre 2016, le rapporteur public du Conseil d’Etat (la juridiction suprême qui précise le droit en cas de contentieux administratif) s’est prononcé pour l’autorisation de ces crèches dans les mairies et les édifices publics, considérant que ces objets n’ont pas de connotation religieuse mais font partie intégrante de la culture et du patrimoine national.

L’article 28 de la loi de 1905 précise que : « Il est interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions ».

Lire la suite

Tribune libre : la compassion oui, la bigoterie non

par Katia Buisson

Quand une visite au Pape est  financée par les deniers publics, l’émotion piétine la laïcité.

Le 14 juillet dernier, la France a été une nouvelle fois attaquée par des terroristes. 180 victimes et familles de victimes de ce massacre ont été reçues ce samedi 24 septembre au Vatican par le Pape. Cette visite, qui a notamment nécessité l’affrètement de deux avions par Air France, a été organisée et financée par la municipalité de Nice.

Lire la suite

Tribune libre : Laïcité et/ou universalité ?

par Vincent Froget

La laïcité est un des repères majeurs d’une République digne de ce nom. Un état ne peut assurer la valeur d’égalité en reconnaissant une religion au détriment d’une autre ou des athées. Il réside donc dans ce principe une volonté de neutralité permettant un sentiment de justice parmi les citoyens.

Depuis quelques mois, la laïcité redevient une thématique majeure. On la voit, de-ci-delà, rajoutée au triptyque national comme si elle était une valeur. Or sa valeur, ses valeurs, ce sont celles de l’égalité (de traitement) et de la liberté (de conscience). En faire une valeur me paraît périlleux voir douteux. Lire la suite

La question scolaire : l’ambition de l’émancipation

Par Jonathan BOCQUET

La définition de la République comme régime émancipateur passe par la défense ferme du service public le plus fondamental qui soit : l’éducation nationale. En effet, l’autonomie intellectuelle et la liberté civique sont les substrats de la citoyenneté en République. Thème passionnel, la question de l’éducation est révélatrice de nombreux clivages politiques comme en atteste la sensibilité des positionnements sur cette question. Ce n’est pas un hasard car l’école publique fait partie de l’ADN républicain comme en atteste le fait qu’elle soit déjà au coeur des controverses révolutionnaires. L’école, c’est alors l’instruction et l’émancipation. La question scolaire, c’est déjà la question sociale. Nous proposons ici de revenir sur les débats qui ont alimenté la réflexion sur l’école publique afin de rappeler combien de combats il reste aujourd’hui à mener et de principes à réaffirmer, pour défendre l’école de la République.   Lire la suite

Tribune libre – Ce que l’on ne dit pas assez sur la laïcité

Par Damien ARNAUD

La laïcité est la clé de voûte de l’édifice républicain. Quand on a dit cela, on a à la fois tout dit et rien dit. Tout dit parce nous savons tous que la laïcité est au cœur de notre République, que c’est sa matrice, notre règle de droit. Rien dit néanmoins parce qu’aujourd’hui beaucoup de citoyens français ne savent pas ce que recouvre la notion de laïcité.

Si bien qu’aujourd’hui il existerait 7 conceptions de la laïcité selon le sociologue Jean Baubérot. L’extrême-droite tente de s’engouffrer dans la brèche et d’imposer aux citoyens sa conception de la laïcité. Une conception falsifiée menant à une laïcité d’exclusion dont les musulmans sont la cible privilégiée. Un besoin de clarté et un discours positif sur la laïcité sont donc nécessaires !

Lire la suite

L’enseignement laïque Discours de Castres, 30 juillet 1904

Jean Jaurès

Démocratie et laïcité sont deux termes identiques. Qu’est-ce que la démocratie ? Royer-Collard1, qui a restreint arbitrairement l’application du principe, mais qui a vu excellemment le principe même, en a donné la définition décisive : « La démocratie n’est autre chose que l’égalité des droits. » Or il n’y a pas égalité des droits si l’attachement de tel ou tel citoyen à telle ou telle croyance, à telle ou telle religion, est pour lui une cause de privilège ou une cause de disgrâce. Dans aucun des actes de la vie civile, politique ou sociale, la démocratie ne fait intervenir, légalement, la question religieuse. Elle respecte, elle assure l’entière et nécessaire liberté de toutes les consciences, de toutes les croyances, de tous les cultes, mais elle ne fait d’aucun dogme la règle et le fondement de la vie sociale.

Lire la suite

Tribune libre – Chère Laïcité

Par ELLIOTT AUBIN et BENOIT SCHNECKENBURGER – Décembre 2015

Chère Laïcité,

          L’histoire ne se répète jamais sans bégayer. Il y a 10 ans déjà, le centenaire de la loi du 9 décembre 1905 de séparation des églises et de l’Etat était passé presque inaperçu. On aurait pu s’attendre qu’à la suite des attentats de janvier 2015, puis ceux du mois dernier, la célébration des 110 ans de cette loi aurait pu donner lieu à plus de solennité. Mis-à-part une semaine de la laïcité dans l’enseignement, reposant le plus souvent sur la bonne volonté des professeurs, rien ou presque. La manifestation prévue par l’association la Libre Pensée a même été interdite, sous prétexte d’état d’urgence. Lire la suite

TRIBUNE LIBRE – Loi de séparation des Églises et de l’État : état des lieux en 2015 – Sylvain Chabbal

PAR SYLVAIN CHABBAL – Décembre 2015 

 

Cette année seront fêtés en décembre les 110 ans de la promulgation de la loi du 9 décembre 1905 portant sur « La séparation des Églises et de l’État ». Cette loi, comportant 44 articles, fût apparemment débattue, et reste encore aujourd’hui une valeur cardinale de l’édifice républicain. A l’heure actuelle cependant, cette loi est de plus en plus battue en brèche. En effet, de nombreuses lois postérieures ont contribué à l’affadir, voire à la vider de sa substance. Avant de discuter de la nécessité ou non de maintenir cette loi en son état, il nous a semblé primordial de rappeler quelques éléments de sa genèse, ainsi que de présenter quelques éléments ayant contribué à en diminuer les effets. Lire la suite