Soel DIAB, trésorier – evenementiel

FullSizeRender (1)

« Mon engagement politique au sein du Mouvement Républicain et Citoyen crée par Jean-Pierre Chevènement et mes responsabilités notamment en tant que Président des jeunes du MRC ont toujours été guidés par un attachement profond aux valeurs et aux principes républicains. C’est avec les mêmes convictions que je participe à la création et à l’animation de notre association.

Je veux combattre le discours décliniste dominant qui nous impose l’idée que la société française s’effondre, que la France a vécu et que notre seul horizon serait l’Europe, le libéralisme et l’hyper individualisme. La France a des atouts. Elle est notre patrie et notre avenir.

Nous n’imaginerons et ne partagerons un avenir commun qu’en requestionnant collectivement les fondements du projet républicain. Comment refaire de l’école républicaine le lieu de la transmission des connaissances et des valeurs communes s’appuyant sur les principes d’égalité et de mérite ? Comment lutter contre une société qui tend vers le communautarisme par un repli identitaire dangereux pour l’unité du peuple et l’indivisibilité de la nation ? Comment redonner confiance en la démocratie, en l’Etat et ses institutions remis en cause, à juste titre, par son impuissance, par la trahison de nos élites et par la perte progressive de notre souveraineté depuis trois décennies ?

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale est remise en cause et ne suscite plus l’adhésion. Je suis convaincu que la défense et le partage de ces grands principes sont les moyens d’apporter des réponses aux grands enjeux de notre société.

Le projet républicain ne peut pas tout. La mise en réflexion et en débat de notre bien commun n’a pas vocation à répondre à toutes les problématiques. Mais nous avons déjà démontré, en créant cette association citoyenne, que la République, ses principes et ses valeurs sont en capacité de faire vivre ensemble, dans un même groupe, des femmes et des hommes aux parcours différents.

Je souhaite participer à cette nouvelle forme d’engagement capable de dépasser les clivages politiques et partisans traditionnels persuadé par ailleurs que notre démarche permettra de faire revenir des citoyens dans le débat public. Un débat dans lequel ils ne se reconnaissent plus.

Je veux que nous fassions de cette entreprise collective un pont entre la réflexion politique et l’action citoyenne. Un moyen de réunir et d’unir autour de valeurs et de projets communs. »

Soël DIAB – 29 ans – Secrétaire national du MRC – Président des jeunes du MRC – co-fondateur et trésorier du poing commun