Qu’est-ce qu’être républicain en 2015 ?

vers12_gros_001f

PRESENTATION DU 1er CYCLE THEMATIQUE :

Problématique

« La mise en place de la République : ses origines, son histoire, ses symboles, ses valeurs, ses images, ses acteurs… La compréhension historique du concept de République nous permet-elle de donner à celui-ci une portée prospective ? Autrement dit, faut-il définir la République par rapport à ce qu’elle est ou à ce qu’elle a pu être, ou faut-il en reformuler le sens au regard des problématiques contemporaines ? »

Ce premier cycle se divisera en trois axes de travail qui se poursuivront d’ailleurs sur plusieurs cycles. Notre démarche croisera diverses disciplines de sciences humaines autour d’une approche socio-historique.

Travaux de rédaction collectifs et contributions individuelles, régulières ou ponctuelles alimenteront la réflexion de notre association autour de l’objet « République ». Que vous soyez résidents de la Région lyonnaise ou non, vous pouvez participer à ces travaux.

Le premier cycle que nous voulons initier s’intéressera à trois aspects de la République et marquera d’une certaine manière l’introduction de nos travaux. En effet, les axes de ce premier cycle de travail seront des axes d’ouverture. Sans doute, les thèmes d’un premier cycle sont interprétés plus que les suivants a fortiori pour une association engagée sur le terrain des idées. Le choix des thèmes de recherche n’est pas anodin. Mais avant tout, il s’agit pour nous de démarrer l’exploration. Et pour démarrer cette exploration, certains sujets apparaissent comme des chemins plus naturels que d’autres pour la pensée.

En somme, nous entamerons dans ce cycle inaugural une démarche réflexive sur les mots, les symboles et les hommes de la République pour mieux en interroger l’essence, et s’asseoir sur des définitions et des conceptions plus stables lors des cycles suivants.

Nous devons préciser notre ambition. Elle s’appuie sur un travail rigoureux ainsi qu’une méthode la plus scientifique et objectivante possible. Mais notre démarche est résolument engagée et nous ne prétendons pas à la neutralité axiologique. En revanche, nous croyons que la pluralité des opinions de nos membres nous permet d’assurer la vitalité intellectuelle propice à éviter l’autisme idéologique.

Les mots

Tout d’abord, nous reviendrons sur les débats originels de la construction républicaine pour revenir sur la mémoire des mots et voir comment ils ont été habités de sens et d’enjeux différents. Une sorte d’étymologie sociale à la manière de M.Tournier pour comprendre la réalité du discours républicain, sa trajectoire et ses destins. Le premier questionnement derrière cet axe sera nécessairement celui de repérer les périodes fondatrices. Avant de chercher les débats aux origines de la République, nous devrons préciser les « origines de la République ». De la Constitution d’Athènes à la Révolution Française, des trois glorieuses aux trente glorieuses, l’histoire des idées se perd dans des références prétendues, à tort ou à raison républicaines. Les repères nombreux et contradictoires nous donnent autant de chemins à explorer.

Les acteurs

Ensuite, il nous semble nécessaire de revenir sur les grandes figures républicaines. En effet, elles sont régulièrement mobilisées dans les discours politiques, mais le succès de leur postérité entraine souvent de nombreuses caricatures. Derrière des confrontations simplistes se cachent souvent des débats où la complexité et la nuance permettent de ressaisir les enjeux d’une époque et la marque d’un penseur. Nous nous engagerons donc sur des travaux biographiques mais en nous attardant toujours dans le récit et l’analyse que nous ferons des personnages retenus, ce qui les a inscrits dans la grande histoire de la République et leur rapport à celle-ci.

Les symboles

Enfin, nous entamons un travail à la fois plus réflexif et plus léger sur les dates et les symboles de la République. Il s’agit de s’interroger sur le sens des totems et des valeurs qui sont autant de labels et de marqueurs sur l’échiquier politique dont le sens a été surchargé, ou au contraire s’est peu à peu réduit à une fadeur extrême. Les langages, les étiquettes, les emblèmes, les marqueurs, feront l’objet d’une déconstruction pour mieux leur donner sens dans les débats contemporains.

Dans le cadre du pôle « action », une grande place est laissée à l’initiative de tout un chacun. L’idée est de proposer des actions, des activités en relation avec le cycle et les trois axes développés au sein du Pôle « Publication ». Pour le moment, une action est en cours : un micro-trottoir sur deux quartiers de Lyon, pour interroger les citoyens sur la République au travers des mots, des acteurs et des symboles.

Sur le long terme, le pôle « action » vise à organiser des conférences publiques pour mettre en voix les questionnements que soulève la République. Le débat est un élément essentiel de notre association puisqu’il permet la confrontation, la construction et l’évolution des idées.

Enfin, un événement officiel de lancement du Poing Commun est prévu. Nous souhaitons que cet événement soit à la hauteur de notre engagement et de nos ambitions. Aussi, tout volontaire est le bienvenue pour nous aider à mettre en forme cet événement tant en amont que le jour J.

Pour conclure, il est important de rappeler que chaque adhérent peut proposer des initiatives, des projets en lien soit avec l’objet de notre association, la République, soit en lien avec le cycle thématique en cours.

Bon courage à toutes et à tous !

Contactez nous ou envoyez nous vos contributions par mail à : lepoingcommun@gmail.com

Les contributions du cycle :

Les origines :

http://lepoingcommun.fr/2016/02/gambetta-la-republique-dun-opportuniste/

http://lepoingcommun.fr/2016/02/lenseignement-laique-discours-de-castres-30-juillet-1904/

Actualiser le combat républicain :

http://lepoingcommun.fr/2015/12/loi-de-separation-des-eglises-et-de-letat-etat-des-lieux-en-2105/

http://lepoingcommun.fr/2015/11/tribune-libre-fraternite-et-migrants-que-faisons-nous-de-nos-freres/

http://lepoingcommun.fr/2015/09/jonas-pour-redonner-sens-a-la-republique-sortir-et-restructurer-le-cadre/

Réflexions sur la République

http://lepoingcommun.fr/2015/10/un-exercice-facon-marc-aurele-la-pratique-de-la-tolerance/

 

 

Une réflexion sur “Qu’est-ce qu’être républicain en 2015 ?

Les commentaires sont fermés.