Libertés

tsi5_delacroix_001f

Présentation du deuxième cycle thématique.

Alors que la liberté est, souvent à tort, parfois a raison, abondamment convoquée, invoquée ou évoquée pour défendre, justifier, légitimer ou décrier l’ensemble des pratiques sociétales, la difficulté d’en définir le sens et le contenu, au sein de l’espace public, est aisément constatable. En effet, c’est de toute évidence, une notion fréquemment caricaturée, généralement amalgamée, voire presque continuellement défigurée — donc rendue incohérente et contradictoire. Ainsi, le Poing Commun, dans sa volonté de défendre et de promouvoir les fondamentaux républicains, a ressenti la nécessité d’interroger la liberté dans ses fondements et ses usages. (Liberté d’expression, liberté religieuse, liberté de conscience, libertés fondamentales … )

C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de la mettre au cœur de notre second cycle thématique, afin de lui rendre — par une réflexion tout autant sur ce qu’elle est que sur ses concepts connexes ou les usages abusifs qui en sont faits —, si ce n’est ses lettres de noblesse, du moins sa logique, sa cohérence et sa légitimité historique et conceptuelle.

« Liberté, Egalité, Fraternité… ce sont les trois marches du perron suprême. La liberté, c’est le droit ; l’égalité, c’est le fait ; la fraternité c’est le devoir. Tout l’homme est là… » (Victor Hugo)

Nous vous rappelons que le site du Poing Commun est ouvert à votre plume, n’hésitez pas à nous faire parvenir vos articles, opinions, réactions, sur cette thématique.

Les contributions : 

Paul Sylvestre – La liberté commence où commence celle de l’autre