Cycle thématique « populismes »: conclusion

Le cycle thématique Populismes, lancé par l’association Le Poing Commun en février 2018, a permis la publication de deux articles, et l’organisation d’une table ronde intitulée « De quoi le populisme est-il le nom ? » en partenariat avec l’association Le Vent se lève.

Ces contributions et cet évènement furent l’occasion d’interroger la pluralité des sens de ce terme galvaudé et d’approfondir la compréhension de ses diverses facettes. Ils ont également souligné le lien fort, d’opposition ou de synergie, qui peut exister, dans le débat public, entre le populisme et les valeurs républicaines que l’association Le Poing Commun s’attache à promouvoir. 

Les deux articles publiés se sont appuyés sur les travaux déjà existants pour prolonger la réflexion sur la notion : l’un s’interroge sur l’appropriation du populisme par les partis politiques de gauche, l’autre revendique l’intérêt du populisme comme outil rhétorique nécessaire, bien que provisoire, dans la recherche d’alternatives politiques démocratiques.

La table ronde a réuni une centaine de personnes autour d’une question centrale : qu’est-ce que le peuple ? A la suite de quoi, les différents intervenants ont confronté leurs conceptions du populisme, ouvrant ainsi sur un débat constructif, entre les invités et avec la salle.

Le cycle thématique s’est attaché à réhabiliter le terme de populisme, car là où il est systématiquement décrié comme un danger pour la démocratie, le Poing Commun s’est demandé comment il pouvait servir et renforcer les valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité, comme lien direct avec le peuple. Sans idéalisme ou naïveté, nous nous sommes attachés à développer une pensée politique critique à même de faire évoluer le regard sur cette notion, et par là même les usages qui en sont faits.