Communiqué : réaction aux propos de Azzedine GACI et Kamel KABTANE

Le Poing Commun condamne les interférences de représentants cultuels avec la justice.

La sortie médiatique d’Azzedine Gaci, recteur de la mosquée Othmane à Villeurbanne et de Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon la semaine dernière réclamant la libération de Tarik Ramadan est indécente. Au nom de quoi interviennent-ils, remettant en cause l’indépendance de la justice et la laïcité qui suppose aussi la séparation des églises et du pouvoir judiciaire.

De plus, nonobstant la présomption d’innocence, les faits reprochés à l’accusé sont suffisamment graves pour que chacun adopte une attitude de réserve.
L’équipe du Poing Commun