Libéralisme et romantisme. Ou deux manières d’altérer le rapport à l’autre, par Jonas Sallembien

Aucune utilité ne peut légitimer le risque immense de partir sur les flots. Pour affronter la navigation, il faut des intérêts puissants. Or les véritables intérêts puissants sont des intérêts chimériques. Ce sont les intérêts qu’on rêve, ce ne sont pas ceux qu’on calcule. Ce sont les intérêts fabuleux (1). Une lecture naïve de cette … Lire la suite de Libéralisme et romantisme. Ou deux manières d’altérer le rapport à l’autre, par Jonas Sallembien