[Communiqué de presse] – À propos du Burkini

 

D’un point de vue moral et philosophique, notre conception de la République combat toutes formes et représentations de soumission dogmatique et n’importe quelles provocations.

Pour autant, Le Poing Commun s’étonne de ces arrêtés « anti-burkini » qui heurtent et restreignent nos libertés fondamentales, sur l’espace public, pourtant garanties par l’article 10 de la DDHC et la loi du 9 décembre 1905.
Demain, nos concitoyens de confession juive, chrétienne, musulmane ou nos amis agnostiques ou athées pourront-ils encore exprimer leur opinions librement?

Nous nous interrogeons sur ces arrêtés. Sont-ils réellement motivés par la volonté d’assurer notre sûreté et notre tranquillité publique ou plutôt par celle de transformer notre police en une police des mœurs à l’image des régimes autoritaires que nous combattons?

Enfin, Le Poing Commun condamne toutes dérives qui viendraient à stigmatiser et a discriminer des citoyens pour la simple manifestation de leurs convictions ou l’expression de leurs libertés.

Le Poing Commun