1905-2015 : MERCI MARIANNE !

Le Poing Commun_Merci Marianne_9-12-15Aujourd’hui 9 décembre 2015 marque la date d’anniversaire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat votée il y a 110 ans pour assurer la neutralité de l’Etat et la liberté de conscience des individus. Aujourd’hui cette loi est remise en cause par certains qui voudraient la supprimer, par d’autres qui tout simplement ne la respectent pas.

Il n’y a pas de laïcité ouverte ou positive, pas plus qu’il n’y a de Français juifs, catholiques ou musulmans, mais des citoyens de la République libres et égaux, en dignité et en droits.

En 2015, la fête des lumières est rentrée dans la tradition lyonnaise comme un événement folklorique, convivial et festif. Cette sécularisation est positive mais l’affichage sur la colline de Fourvière d’une ostensible annonce anti-laïque « Merci Marie » limite la réappropriation par la population de cette fête. Et surtout interroge sur l’implication de la collectivité évidemment incompatible avec des évocations de figures bibliques et de mythes chrétiens. Cette fête doit être laïque si elle se veut être celle de tous les lyonnais. Alors seulement, il sera légitime pour les collectivités d’y prendre leur part conformément à la loi de séparation des Eglises et de l’Etat.

A cet égard, Le Poing Commun, très attaché au principe de laïcité, a décidé pour l’occasion de déployer une banderole « Merci Marianne » à 16h30 Place Bellecour face au fameux « Merci Marie » qui surplombe Fourvière.

Nous nous associons à l’hommage national souhaité à l’occasion de la fête des lumières qui correspond davantage à l’esprit républicain. La figure de Marianne est la seule à pouvoir être invoquée pour évoquer et répondre au deuil national !

Vive la République ! Vive la France !

L’équipe du Poing Commun

Articles Presse :

LYON MAG  http://www.lyonmag.com/article/77215/laicite-le-poing-commun-remercie-marianne-plutot-que-marie

LYON 1ere : http://www.lyonpremiere.com/Merci-Marianne-des-lyonnais-celebrent-les-110-ans-de-la-loi-de-1905_a11314.html