Elus de la République, pas de la « diversité » !

cocarde lpc

Les recteurs des mosquées de Lyon et de Villeurbanne ont envoyé un courrier intitulé ‘ »lettre aux élus de la diversité » les appelant à prendre leur responsabilité face à l’abstention dans les quartiers.

Le Poing Commun rappelle que tous les élus sont des élus de la République et condamne fermement les communautarismes. Il est tout à fait irrespectueux de ramener des élus à d’autres conditions que celle de représentants du peuple. D’ailleurs, nous nous interrogerons sur les critères qui ont été à la base de la sélection et du « tri » des destinataires. 

Nous regrettons plus globalement le fait que les représentants du monde religieux s’immiscent dans la vie publique. S’il est tout à fait normal qu’ils puissent dans le cadre de leurs activités cultuelles, avoir des positions philosophiques et politiques, les représentants d’institutions religieuses n’ont pas à interpeller des élus. 

Mais surtout, la distinction faite entre des élus de la diversité et les autres…(qui sont ils d’ailleurs, que représentent ils ?) et le fait de les appeler « à prendre leur responsabilité » induit que ces élus auraient une responsabilité supplémentaire. Ils seraient ainsi tributaires de leurs propres identités, et porteurs par essence d’un message particulier. 

Cette sortie est une gifle adressée à tous les élus, c’est une insulte à ceux qui se battent au quotidien pour le respect des différences dans la droite ligne républicaine : celle d’une citoyenneté sans distinction d’origine ou de religion.

L’équipe du Poing Commun