Mettre des visages sur des nombres !

COMMUNIQUE DE PRESSE

Mettre des visages sur des nombres ! Agir en faveur des réfugiés !

12 septembre 2015

La France et l’Europe sont confrontées depuis le début de l’année à une explosion du nombre de réfugiés. Depuis janvier, 381 412 personnes ont risqué leur vie en traversant la Méditerranée direction l’Europe, selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). 2 850 n’ont pas survécu.

Nous faisons face à un drame humain sans précédent. Nous, militants associatifs et citoyens engagés, ne pouvons rester indifférents face à cet océan de malheur.

  • Penser les causes :

Avant tout, nous nous devons de penser aux causes de ces mouvements de réfugiés parce que nous ne pouvons nous cantonner à ne traiter que les conséquences. Aucun réfugié ne quitte son pays natal avec enfants pour le plaisir ou par inconscience. Il fuit la guerre.
Le Poing Commun dénonce les interventions géopolitiques dévastatrices des Etats-Unis et de l’OTAN, ainsi que la passivité de l’Union Européen, qui provoquent les guerres et les chaos responsables de ces exodes.

PHO5f4bdd14-343f-11e4-9fbd-c96e49396dca-805x453

  • Panser les plaies :

« Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays. » Il nous paraît important de rappeler que le droit d’asile est un principe constitutionnel inscrit dans la déclaration universelle des droits de l’homme, il est une valeur fondamentale de notre République. Devant cette urgence humanitaire, nous exprimons notre solidarité aux déracinés.

Mais cette solidarité ne peut se traduire par des discours et des actions irresponsables. Ce serait se mentir que de dire que l’accueil, en permanence, de milliers de réfugiés, est la seule réponse à ce désastre. Ce serait trahir les valeurs universelles de la République française que de vouloir « trier » les réfugiés par nationalités ou religions, ou même de fermer nos frontières comme le préconisent certains.

648x415_un_canot_pneumatique_utilise_par_des_migrants_abandonne_sur_la_cote_de_l_ile_grecque_de_lesbes_le_18_juin_2015

Le Poing Commun, appelle à un changement radical de politique étrangère et des règles européennes pour éviter de créer de nouvelles fractures au sein de notre société et ainsi continuer de faire de notre République, ce qu’elle est, une terre d’accueil fraternelle.

Ainsi, le Poing Commun souhaite apporter sa contribution au mouvement citoyen et associatif qui se mobilise pour ces hommes, femmes et enfants en détresse et se met au service et à la disposition des collectivités s’étant proposées d’accueillir des réfugiés.